CBD pour le syndrome de Tourette – réduction des tics et des comportements compulsifs

Le syndrome de Tourette (ST) est une maladie neuropsychiatrique. Les patients souffrent de tics, qui peuvent prendre la forme de sons, de prononcés de mots ou de mouvements brusques. Les patients sont incapables de contrôler les tics.

La maladie de la Tourette apparaît généralement dans l’enfance. Toutefois, il n’est pas exclu que le trouble se manifeste pour la première fois à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. La maladie est associée à un haut degré de souffrance, car les gestes et les vocalisations involontaires rencontrent souvent l’incompréhension de l’entourage.

Une substance qui fait l’objet d’une attention croissante en rapport avec la maladie de la Tourette est le CBD. L’extrait naturel pourrait aider à réduire les tics.

Le CBD contre la maladie de la Tourette : Qu’est-ce que le cannabidiol ?

Presque tout le monde connaît le tétrahydrocannabinol (THC). Il s’agit d’un cannabinoïde psychoactif provenant de la plante de chanvre. Cette substance est utilisée à des fins médicinales pour soulager de nombreux maux. Les produits à base de CBD sont moins populaires. Ce cannabinoïde est également extrait de la plante de chanvre. Contrairement au THC, cependant, il ne déclenche pas d’effets intoxicants. Des études ont recherché de manière intensive quelles substances sont contenues dans la plante de chanvre. Au cours de ce processus, les scientifiques ont découvert les ingrédients suivants :

  • Cannabidiol
  • Cannabichromène
  • Cannabigérol
  • Flavonoïdes

Le CBD en particulier a suscité l’intérêt des chercheurs. Les premières recherches ont révélé que l’extrait naturel possède des propriétés sédatives, anxiolytiques, analgésiques et anti-inflammatoires. Pour les personnes atteintes du syndrome de la Tourette, le potentiel sédatif est particulièrement intéressant.

Le CBD contre la maladie de la Tourette : comment le cannabidiol pourrait-il fonctionner ?


Chaque être humain possède ce que l’on appelle un système endocannabinoïde. Ce système fait appel à deux récepteurs, CB1 et CB2. Ceux-ci sont répartis dans tout le corps, y compris dans le cerveau et les cellules nerveuses. L’organisme lui-même est capable de produire des cannabinoïdes. Ils sont appelés endocannabinoïdes.

La plante de chanvre contient également des cannabinoïdes qui peuvent être fournis au corps avec des produits appropriés. La théorie est que ces cannabinoïdes ingérés interagissent avec le système endocannabinoïde du corps pour produire divers effets.

En ce qui concerne le syndrome de Gilles de la Tourette, les récepteurs CB1 jouent un rôle crucial. Ils ont une influence importante sur le contrôle des mouvements. Les récepteurs sélectionnés sont principalement situés dans la région du cerveau. C’est là que le contrôle du mouvement et donc aussi les troubles du mouvement trouvent leurs racines.

Un système complexe dans l’organisme utilise l’interaction mutuelle, dans lequel le système endocannabinoïde est tout aussi impliqué que les autres systèmes de messagerie du système nerveux. Parmi eux, le système de la dopamine. Selon certaines théories, la libération de dopamine peut être ralentie si l’on s’attaque aux récepteurs CB1. Cela devrait permettre de réduire les impulsions de mouvements incontrôlés sous forme de tics.

Le CBD pour la Tourette : études

De nombreux malades s’intéressent à ce que les scientifiques ont découvert dans des études ciblées. En ce qui concerne le cannabis et la Tourette, les premières observations intéressantes ont déjà été faites. De petits essais contrôlés randomisés montrent que le cannabis peut contribuer à atténuer les tics.

Première étude sur le THC dans la maladie de la Tourette

Dans une étude, les chercheurs et les participants ont confirmé que l’utilisation du THC améliorait à la fois les tics et les comportements compulsifs.

Deuxième étude sur le THC et la maladie de la Tourette

Une autre étude a examiné l’effet du THC sur la présentation des tics. Pendant 6 semaines, les participants à l’étude ont reçu 10 mg de THC par jour. Des améliorations significatives ont été constatées en utilisant diverses échelles d’évaluation. Il n’y a pas eu d’effets secondaires graves.

Une étude sur le CBD dans la maladie de la Tourette

Les études sur le cannabidiol et le TS ne sont pas aussi étendues. Cependant, des effets positifs ont déjà été démontrés en ce qui concerne la CBD. Dans une étude, des enfants ainsi que des adolescents âgés de 8 à 16 ans ont reçu soit un placebo, soit une huile à 98 % de CBD. La durée du traitement était de 8 semaines. Les participants à l’étude ont obtenu de bons résultats avec le CBD et aucun effet secondaire n’a été constaté. Cela a été démontré par des entretiens et des tests sanguins. Au final, on a constaté une amélioration des tics et des articulations incontrôlées.

C’est bon à savoir !

De nombreuses études se concentrent encore sur la substance tétrahydrocannabinol (THC). L’ensemble des études portant sur le CBD n’en est qu’à ses débuts. Cependant, le cannabidiol pourrait être un moyen de cibler le système endocannabinoïde sans effets secondaires importants ni intoxication.

Maladie de la Tourette : la CBD comparée au traitement conventionnel

Les patients atteints de la maladie de Gilles de la Tourette présentent une grande variété de symptômes. En plus des tics moteurs et vocaux, les personnes concernées souffrent souvent d’un manque de concentration. En outre, la majorité des patients développent d’autres troubles au cours de leur vie, comme le TDAH, les phobies sociales ou une forme de trouble obsessionnel-compulsif. L’excitation émotionnelle telle que les amis, la peur ou l’agression peut intensifier les symptômes. En attendant, il existe différentes approches thérapeutiques pour le syndrome de Gilles de la Tourette. Toutes visent à atténuer les symptômes et à aider ainsi la personne concernée à avoir une meilleure qualité de vie. Les approches thérapeutiques suivantes sont reconnues par l’assurance maladie :

  • traitements médicamenteux
  • les options psychothérapeutiques
  • interventions chirurgicales

Le traitement médicamenteux vise à induire un effet dépressif et antipsychotique. Ainsi, les tics agonisants devraient être soulagés. Cependant, ces substances sont souvent accompagnées d’effets secondaires importants. Ce n’est pas étonnant, car les médicaments psychotropes interfèrent massivement avec le système de la dopamine. Les thérapies psychothérapeutiques sont axées, entre autres, sur l’utilisation de la musique pour soulager les symptômes.

L’intervention chirurgicale est également une option de traitement. Une puce implantée est conçue pour combattre les symptômes de la maladie. Les options de traitement, tant chirurgicales que pharmaceutiques, peuvent entraîner des effets secondaires parfois graves. Le CBD ne peut apparemment pas causer d’effets secondaires indésirables massifs en comparaison. Le cannabis et ses dérivés parviendraient à limiter l’influence de la dopamine, aidant ainsi le corps à rétablir son équilibre biochimique.

C’est bon à savoir !

Des études indiquent qu’un métabolisme perturbé de la dopamine pourrait être à l’origine des symptômes de la maladie.

L’huile de CBD pour le syndrome de la Tourette : Expériences

Le cannabis médical a déjà connu un certain succès dans le traitement de la maladie de la Tourette. Les patients ont constaté qu’il pouvait les aider à améliorer leurs tics et à atténuer les symptômes psychiatriques qui les accompagnent, tels que l’agitation et l’anxiété, ainsi que les problèmes de concentration. Le dronabinol (THC), un médicament à base de cannabis, a déjà donné des résultats convaincants dans deux études. Là aussi, une réduction des tics a été constatée. Certains patients sont désormais traités avec succès grâce à des médicaments à base de cannabis tels que SATIVEX®. Un autre aspect positif est que le traitement ne semble pas entraîner de dépendance et est bien toléré. Alors que les préparations contenant du THC produisent également des valeurs empiriques dans la pratique, la situation avec le CBD est encore gérable. On cherche en vain des rapports approfondis de patients sur le sujet du CBD contre la Tourette.

Acheter du CBD en ligne | Fleur de CBD légal | CBD420 | Kilogrammes

Le CBD et la Tourette : Dosage

Le cannabidiol est un extrait naturel. Par conséquent, il est impossible de prédire avec certitude si et comment le CBD agit dans le corps. Les experts conseillent de doser le cannabidiol individuellement. Il est conseillé de commencer par un faible dosage et de l’augmenter progressivement jusqu’à l’obtention des effets désirés. Il n’existe pas de recommandation de dosage général. À titre indicatif, on peut utiliser 2 × 4 gouttes d’huile de CBD par jour. Les personnes intéressées peuvent ingérer du CBD à l’aide de différentes formes de dosage.

L’huile de CBD est particulièrement populaire. Cela est dû au fait que le dosage et l’application sont particulièrement faciles. De nombreux patients optent pour la forme sublinguale d’application. Quelques gouttes d’huile de CBD sont simplement placées sous la langue. Après une courte période d’attente de 1 à 2 minutes, les résidus de produit peuvent être avalés. Dans le meilleur des cas, les aliments et les boissons sont évités pendant environ 20 minutes. De cette façon, la muqueuse buccale a le temps d’absorber les précieux ingrédients actifs.

L’huile de CBD pour la Tourette : des interactions sont possibles

Les médicaments peuvent interagir les uns avec les autres et provoquer ainsi des effets secondaires indésirables. Cela peut également être le cas lors de la prise de CBD. Les chercheurs ont découvert que l’extrait naturel peut influencer les enzymes du corps. Au cours de ce processus, les médicaments peuvent avoir un effet plus faible ou plus fort.

Si des médicaments doivent être pris régulièrement, il convient d’en discuter avec le médecin pour plus de sécurité. Les patients atteints de la maladie de la Tourette prennent souvent des médicaments pour contrôler leurs tics. Par conséquent, la consultation d’un médecin est fortement conseillée dans ce cas. La recherche montre que le CBD peut interagir avec ces médicaments sélectionnés :

  • Inhibiteurs d’acide
  • Anticoagulants
  • Anti-douleurs
  • Neuroleptiques

Bon à savoir.

Le CBD est considéré comme un complément alimentaire dans ce pays. La condition préalable est de ne pas dépasser une teneur en THC de 0,2 %. Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que les compléments alimentaires peuvent aussi interagir entre eux. La prise simultanée de CBD et de cataire, de kava, de houblon, de L-tryptophane, de millepertuis ou de mélatonine peut entraîner des effets secondaires indésirables. Par exemple, les utilisateurs peuvent remarquer une augmentation de la somnolence lorsqu’ils combinent le CBD avec l’une de ces substances.